PREMIÈRES

MI NIÑA,MI NIÑA MÍA (Ma petite, ma petite chèrie) (2019)

(Espagne)

Le texte a reçu le prix Jesús Domínguez en 2016 et a été publié dans le magazine Primer Acto.

Deux femmes, deux temps, deux histoires unies par le sang. Une actrice juive qui fait du théâtre avec des enfants dans le camp de concentration de Terezin et une entomologiste qui étudie les lucioles, et qui découvre tardivement qu’elle est une survivante de l’Holocauste. Deux lucioles qui brillent dans l’obscurité. Deux femmes qui brillent malgré tout.

Autrices: Amaranta Osorio e Itziar Pascual

Mis-en-scène: Natalia Menéndez

Comédiennes: Ángela Cremonte et Goizalde Núñez

Musique: Luis Miguel Cobo /Video: Alvaro Luna Escenografía /Scénographie et costumes: Elisa Sanz / Lumière: Juanjo Llorens /Assistant à la mis-en-scène: Pilar Valenciano / Assistant de scénographie:  Lúa Quiroga / Assistant de video:   Elvira Zurita

Production: Teatro Español avec le soutien de  Fundación CorpArtes.

Traduit en français par Antonia Amo et Julie Pérez, en allemand par Stefanie Gerhold et en anglais par Phyllis Zatlin.

Présenté au Teatro Español (Théâtre de la ville) Madrid, Espagne (du 6 mars au 7 avril 2019) et au Teatro Mayor, Julio Mario Santo Domingo, à Bogotá, en Colombie.

 


CE QUE JE N’AI PAS DIT (2019)

Le texte a obtenu la mention d’honneur du jury du prix Dolores de Castro du Mexique.

(Mexique, Australie, Espagne, Belgique, France).

Ce que je n’ai pas dit, c’est une performance multidisciplinaire sur la violence et les problèmes de genre auquel font face les  femmes depuis leur naissance, liés au corps, à l’éducation, aux abus sexuels, à l’insécurité et à l’obligation sociale d’être: jolie, calme, souriante, productive et parfaite.

Autrice et interprète:  Amaranta Osorio /Regard extérieur: Marion Coutarel et Suzon Fuks/ Video scenography: Suzon Fuks  /Conseiller en mouvement: : James Cunningham/ Scenic Space: Alicia Blas / Costumes: Victoria Velazquez /Lumière: Pilar Velasco/ Musique: Mohn/ Chanson: Helen Chadwick.

Co-production: Igneous Company , Festival Mestiza, Amaranta Osorio, avec le soutien de Cornejo.

Créé en résidence au Thèâtre Artephile (Avignon, France) et au Domo Teatro (Santiago, Chili)

Traduit en anglais par Cristina Ward et en français par Alice Bonnefoi.

Présenté en tant que travaux en cours à : Festival de Mestiza (Santiago, Chili), Festival de Tantidhatri (Calcutta, Inde), Encuentro de Teatro y Feminismos de la RESAD (Madrid, Espagne), Festival Transit, Odin Teatret (Dinamarca)


 


ANÓNIMAS  (Femmes anonymes) (2014-2019)

(Danemark, Espagne et Mexique)

Pièce de théâtre et concert de guitare joué pour premier fois en 2014.

Cette pièce est un hommage à nos mères et à nos grands-mères. Le spectacle combine musique et théâtre dans un espace noir et blanc. Les images transportent le spectateur, le poussant à redécouvrir sa propre histoire et à se souvenir des femmes “anonymes” qui ont forgé leur existence.

Autrices: Amaranta Osorio et Julia Varley/ Mis-en-scène: Julia Varley/ Comédienne:  Amaranta Osorio /Guitarriste e interprète:  Teresa García Herranz / Lumière: Miguel Angel Camacho / Scénographie et costumes: Gema Rabasco /Conception sonore: Arne Bock

Traduit en anglais par Julia Varley et Amaranta Osorio.

Première au Festival de Músicas del Mundo en Portonovo, Galice, Espagne. Présenté à: Colombie: Cali, Teatro La Máscara et Teatro Esquina Latina, Bogotá, Sala Sekisano- Festival de teatro Mujeres por la Paz et Teatro Villamayor; Equator: La Merced, Teatro Contraelviento, Quito, Patio de Comedias dentro- Festival Tiempos de Magdalena; Mexique,  Puebla– Festival Internacional de Teatro Héctor Azar; Espagne, Madrid– Teatro del Barrio-Festival Surge Madrid  et Teatro la Puerta Estrecha-Festival Transversal, Valladolid- Festival Internacional de Teatro de Calle TAC, Centro Cívico José Luis Mosquera, Sevilla. CENIT (Certamen de nuevos investigadores teatrales). TNT; Italie, Velletri– Sala Ossigeno, Rome- Giardino degli Aranci- Festival de Improvvisi Urbani, Danemark– Festival Transit et Theatre OM.

VIETATO DARE DA MANGIARE (2018)

(Espagne)

Pièce de théâtre courte. Écrite par Amaranta Osorio et Itziar Pascual.

La pièce parle de la loi du gouvernement italien qui interdit de nourrir les réfugiés pour des raisons d’hygiène. Il raconte l’histoire d’une chercheuse qui décide d’aider un réfugié.

Première au Teatro Español de Madrid (Théâtre de la Ville)  dans le cadre du spectacle  caritative HOME.

Mis-en-scène: Victor Sanchez. Comédienne: Aitana Sanchez Gijón.

Pièce créée à la demande de Carmen Portacelli, directrice du Théâtre espagnol en 2018.

 

 


SPECTACLE “SANA, SANA”- pièce courte “SER AIRE” (être air) (2009)

(Espagne)

Pièce de théâtre constituée de plusieurs pièces courtes sur le thème de la santé des femmes et qui parle de la force de continuer à avancer, malgré les difficultés.

Première à la Sala Cuarta Pared. Madrid, Espagne.

Autrices: Itziar Pascual, Sara Rosenberg, Isabel Mª Díaz, Amaranta Osorio/ Mis-en-scène: Pepa Sarsa, Gema Aparicio/ Lumière: Cristina Robledano/ Comédiennes: Cristina Regueira, Marta Alonso, Nieves Mateo, Carmen Gómez de la Bandera.


AMOR DE CABARET (Amour du cabaret) (2009)

(Espagne)

Concert-théâtre (30 min) qui raconte l’histoire de quelques ficheras (femmes du cabaret mexicaine) 

Pièce créé pour ouvrir l’exposition photographique sur le cabaret mexicain d’Eugenia Arenas. Sa première a eu lieu à la Casa de América. Madrid, Espagne

Texte et mis-en-scène: Amaranta Osorio/ Chanteuse: Carmen Gabriela Lozada/Guitariste: Teresa García Herranz/ Comédiennes: Gema Aparicio, Nieves Mateo, Estela Redondo, Lola Cantero, Amanda Cabal, Nuria Gómez de la Cal/ Costumes: Gema Rabasco/ Son: Javier López/ Press: Belén Fernández/ Administration: François Tarralle/ Video: Federico Prieto/ Production: Jeito Producciones S.L

 


NARANJA (Orange) (2007)

Espagne

Orange, est une pièce qui parle de la recherche de notre moitié, la moitié d’orange. Les personnages se demandent: avons-nous vraiment besoin d’un moitié ou sommes-nous des oranges entières?

Autrice: Amaranta Osorio/ Mis-en-scène: Aitor Cía/ Comédiennes: Amaranta Osorio, Lizbeth Álvarez/ Musique original: Javier Montes, Juan Pablo Theux/ Scénographie et costumes:  Gema Rabasco / Production: François Tarralle.

 

 


Spectacle ADIÓS AL VERANO- Pièce courte  SEPTIEMBRE (Septembre) (2007)

(Espagne)

Pièce de théâtre construite avec plusieurs pièces autour de ce que signifie septembre.

Autrice: Amaranta Osorio / Mis-en-scène: Juan Manuel Gómez / Musique: Álvaro Renedo / Éclairage: Alfonso Pazos / Interprètes: Antonio Cano, Palo Mendez, Estrella Resco, Sandra Aguilar.

Pièce créée à la demande  d’Ainhoa ​​Amestoy.

LUNA (Lune)  (2007)

(Colombie)

Luna est une pièce de théâtre qui parle de maltraitance infantile. D’une fille qui perd son enfance et qui est blessée par un membre de sa famille.

Première au Teatro La Candelaria à Bogotá, en Colombie.

Autrice: Amaranta Osorio/ Mis-en-scène: Alejandro Rodríguez/ Interprètes: Liliana González, Santiago Alarcón, Natalia Quintero, Marta Hernández, Alex Jiménez, Eliecer Guevara, Andres Sandoval, Natalia Bedoya

 

 

 

 

 


¿QUÉ HARÉ YO CON TANTOS MUNDOS? (Que dois-je faire avec autant de mondes?) (2004-2005)

(Espagne)

Pièce de théâtre pour enfants qui parle de racisme. Olaf parcourt plusieurs mondes de couleurs différentes et bien que cela lui semble difficile  au début, il comprend que c’est mieux quand il ya plus de couleurs.

Le pièce a été présenté à différents festivals en Espagne (Forum de Barcelone, Santander, etc.)

Autrice: Amaranta Osorio/ Mis-en-scène: Rosario Ruiz Rodgers/ Musique: Mitsuko R. Watanabe/ Interprètes: Fernando Sánchez- Cabezudo, Estela Redondo, Eloisa Sinovas, Carles Moreu/ Organization: Olga Gayon- Migralia.

Pièce créée à la demande  d’Olga Gayon.


ORGÁNICA (Organique) (2001)

(Colombie)

C’est un pièce qui parle de la merde, de couples qui se séparent, de la solitude. Mais … De la merde naissent des fleurs.

Première au Teatro el Local.

Librement inspirée par une idée d’Angelica Briseño.

Texte et mis-en-scène: Amaranta Osorio/ Assistant de la mis-en-scène: Jairo Eduardo Marin/ Scénographie: Víctor Sanchez/ Costumes: Fiorella Perini/ Musique: Grupo Tangüa/ Interprètes: Luz Mary Arias, Catalina Botero, Leonardo Lozano, Jimmy Vasquez.