EN TOURNÉE

CE QUE JE N’AI PAS DIT

(Mexique, Australie, Espagne, Belgique, France)

Le texte a reçu une mention du jury du prix Dolores de Castro au Mexique.

Ce que je n’ai pas dit, c’est une représentation multidisciplinaire sur la violence et les problèmes de genre auxquels les femmes sont confrontées depuis leur naissance, liées à leur corps, à leur éducation, aux abus sexuels, à l’insécurité et à l’obligation sociale d’être: jolie, calme, souriante, productif et parfait.

Écriture et jeu:  Amaranta Osorio /Regard extérieur: Marion Coutarel et Suzon Fuks/ Video scenographie: Suzon Fuks/  Conseiller en mouvement: James Cunningham / Espace Scènique :Alicia Blas / Costumes: Victoria Velazquez/ Lumière: Pilar Velasco/ Musique: Mohn/ Chanson: Helen Chadwick.

Coproduction: Igneous Company , Festival Mestiza, Amaranta Osorio, with the support of Cornejo.

Créé en résidence au  Thèâtre Artephile (Avignon, France) et Domo Teatro (Santiago, Chile)

Joué comme work in progress au Festival Mestiza (Santiago, Chili), Festival Tantidhatri (Calcutta, Inde), Encuentro teatro y feminismos RESAD (Madrid, Espagne), Festival Transit, Odin Teatret (Danemark)

Traduit en anglais par Cristina Ward et en français par Alice Bonnefoi.


anonimasEn

ANÓNIMAS (Femmes Anonymes)

(Danemark, Espagne, Mexique)

Pièce de théâtre et concert de guitar. Prèmiere en 2014.

CE SPECTACLE EST UN HOMMAGE À NOS MÈRES ET NOS GRAND-MÈRES . Le spectacle allie musique et théâtre dans un espace en noir et blanc. Les images transportent le spectateur, l’incitant à redécouvrir leur propre histoire et à se souvenir des femmes «anonymes» qui ont forgé leur existence.

Autrices: Amaranta Osorio et Julia Varley/ Mis-en-scène: Julia Varley/  Jeu: Amaranta Osorio /Guitariste et jeu: Teresa García Herranz /Lumiere: Miguel Angel Camacho / Espace Scènique et costumes: Gema Rabasco /Son: Arne Bock

Joué au.. Premiere au Festival de Músicas del Mundo en Portonovo, Galice. Joué au:  Colombie: Cali, Teatro La Máscara et Esquina Latina, Bogotá, Sala Sekisano- Festival de teatro Mujeres por la Paz  et  Teatro Villamayor; Equator: La Merced, Teatro Contraelviento, Quito, Patio de Comedias dentro- Festival Tiempos de Magdalena; Mexique, Puebla– Festival Internacional de Teatro Héctor Azar; Espagne, Madrid– Teatro del Barrio-Festival Surge Madrid  et Teatro de la Puerta Estrecha-Festival Transversal, Valladolid- Festival Internacional de Teatro de Calle TAC, Centro Cívico José Luis Mosquera, Seville. CENIT (Certamen de nuevos investigadores teatrales). TNT; Italie, Velletri– Sala Ossigeno, Rome- Giardino degli Aranci dentro del Festival de Improvvisi Urbani, Danemark– Festival Transit et Theatre OM.

Traduit au  anglais par Julia Varley et Amaranta Osorio.


MI NIÑA,MI NIÑA MÍA

Le texte reçu une le prix Jesus Dominguez en Espagne et était publié par Primer Acto. 

Traduit au français par Antonia Amo et Julie Pérez (Selection bureau des lecteurs de Comédie Française  17/18). Traduit en allemand par Stefanie Gerhold et au anglais par Phyllis Zatlin.

Pièce de théâtre. Première Théâtre de la ville de Madrid en 2019. (Espagne)

Autrices: Amaranta Osorio et Itziar Pascual /Mis-en-scène: Natalia Menéndez/ Actrices: Ángela Cremonte et Goizalde Núñez/ Musique: Luis Miguel Cobo /Video: Alvaro Luna /Espace Scènique  et costumes:  Elisa Sanz /Lumiere: Juanjo Llorens /Assitant a la mis-en-scène:  Pilar Valenciano /assistant espace: Lúa Quiroga /assistant video:  Elvira Zurita

Production: Teatro Español avec le soutien de la Fundation CorpArtes.

Jouée au Teatro Español  Madrid, Espagne (6 mars-7 abril 2019) et au Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo, Bogotá, Colombia.